Illustration de l'article sur les cabanes dans les bois
France,  Voyages & Activités

DORMIR DANS UNE CABANE DANS LES BOIS

Dormir dans une cabane dans les bois, on est nombreux à en avoir rêvé depuis notre enfance. Et puis on grandit…et on en a toujours très envie !
J’ai vécu deux jours perchée dans les arbres, dans un écrin de verdure ,de confort et de calme. Suis-moi sur les sentiers qui mènent aux plus luxueuses des cabanes dans les arbres, à deux pas de Carcassonne dans le sud de la France.


Un anniversaire dans les arbres

Juillet 2020. L’été est caniculaire et fait chanter les cigales comme jamais à Carcassonne. Moi, dépaysée dans mon propre pays, je suis de retour en France après plus de 2 ans passés de l’autre coté de l’Atlantique, à Montréal. Et mon moral ne chante pas toujours, lui. Mon anniversaire se niche au coeur de la saison, et cette année, ma meilleure amie a fait des folies : elle m’offre du rêve, de la nature, de l’exceptionnel et me nicher, moi, au coeur des bois. Me hisser parmi les arbres, à quelques minutes de chez moi, pour une nuit magique hors du temps. Nul besoin de voyager loin pour s’évader.

Cette expérience chez « Les Cabanes dans les Bois » me le prouvera de la plus belle des manières.

La plus jolie cabane dans les bois


Les cabanes dans les bois : entre luxe et nature

Avant d’entrer dans le vif de la forêt, laisse-moi t’en dire plus sur les particularités des Cabanes dans les Bois. Ici, tout est dans les contrastes, un concept fort qui emprunte au monde hôtelier ses services, son confort, ses étoiles et ses codes, pour les fondre dans un décor des plus authentiques et naturel. Le meilleur des deux mondes. On pourrait craindre un manque d’authenticité pour les plus bruts d’entre nous. Pas de crainte : la beauté des cabanes et leur communion parfaite et harmonieuse au coeur des arbres mettra tout le monde d’accord. Le pari est osé : proposer de vraies chambres d’hôtel dans la nature, mais il est franchement réussi.

Le site lui-même est à l’image de ces contrastes. Situé sur un domaine privé splendide et rempli d’histoire, 112 hectares de bois s’étalent tout autour, et réservent leurs secrets aux chanceux qui y passeront la nuit…

Parmi ces secrets, les 30 merveilles d’architecture qui habillent les arbres, accessibles par de véritables sentiers. 9 types de cabanes déclinées de la plus intimiste à la plus spacieuse, pouvant accueillir 7 personnes.

Les sentiers mènent aux cabanes cachées dans les bois


Pour 2 personnes, le choix se fait entre les cabanes CASSINE et CAGNA. Quelles différences ? La forme, octogonale pour les premières, et plus classiques pour les dernières nées, ajoutées il y a 2 ans. Chacune d’entre elle, bien que similaire dans la construction, viendra épouser un arbre différent, dans un coin de forêt bien à elle. Elles seront donc toutes uniques, de part leur situation, la hauteur de leur terrasse (jusqu’à 10m) et le panorama qu’elles offrent. Pour la petite histoire, le mot Cassine, venu de l’italien et du latin signifie « petite maison isolée ». De même pour la Cagna, qui désigne une maisonnette modeste. Quoi qu’il en soit, un choix cornélien pour une indécise comme moi !

Une des belles cabanes rectangulaires

Cabane Cassine ou Cagna ?

Pour m’aider dans mon choix, je suis venue en repérage, ayant la chance de vivre actuellement proche du site. Cette visite sera un coup de coeur immédiat pour ce lieu que j’aurai bien du mal à quitter quelques jours plus tard. L’élue sera la Cassine X, dont la terrasse me semble une des plus hautes, et surplombe les cimes.
Chaque cabane a ceci de particulier qu’elle est ancrée près du sol, accessible de plain pied par des sentiers puis une passerelle en bois. Mais c’est bel et bien la terrasse qui donnera de la hauteur, soutenue par des solides structures qui permettent de s’élever.

Cette construction entre terre et ciel permet aux cabanes d’être de vraies chambres d’hôtel 3* (les seules de ce type ayant obtenu cette reconnaissance). En effet, chaque cabane dans les bois possède une véritable salle d’eau, des WC avec chasse et l’électricité. Un petit miracle qui rend l’expérience unique et d’autant plus exceptionnelle.

Je t’ouvre la porte ?

Une véritable invitation
Les oiseaux aussi ont leurs cabanes dans les bois

L’arrivée dans la cabane

Mais d’abord, passage par l’accueil, spacieux, en pierre, et donnant sur deux terrasses ombragées.
Ici, nous validons nos choix pour le petit déjeuner du lendemain matin. Il sera livré directement à notre porte en toute discretion.
Le menu du soir, concocté par un chef sur place, aura été choisi et réservé la veille, gage de fraicheur.
Enfin, la chaleureuse Mathilde nous liste les activités que nous pourrons faire directement sur le domaine : tir à l’arc, ping-pong, croquet, pétanque…Sans oublier la magnifique piscine chauffée.

Le bel accueil du domaine


Pour un peu plus de mystère, un jeu de piste sillonne également le domaine, à la recherche du tombeau d’Armand Barbès. Ce révolutionnaire qui a donné son nom au quartier de Paris a en effet passé son enfance ici et ses cendres ont été déposées dans un lieu encore secret pour nous…

J’ai fait le plein d’infos, je suis plus que prête pour la découverte. On nous remet enfin la clé des bois.
Pour accéder à notre cassine, il nous suffira de suivre la petite voiturette qui nous rejoint devant notre voiture. Direction un parking plus proche de notre sentier à nous, pour être garé au plus près de notre cabane. Cette fois, nous quittons bel et bien le quotidien pour pénétrer le territoire des arbres. En cette très chaude journée d’été, nous accueillons avec bonheur cet écrin de verdure ombragé qui nous mène droit vers notre petit nid en bois.
L’employée, notre fée du jour, nous précède.

Elle fait tourner la clé, et la porte s’ouvre en grinçant joliment…


Découvrir les Cabanes dans les Bois


Et là, c’est un whaou instantané. Le sourire le plus large et le plus sincère qui s’imprime, c’est tout simplement magnifique. La forme octogonale de la cabane permet d’en saisir une vue d’ensemble en un regard. J’aperçois la terrasse qui domine la vue et les cimes. Malgré la hauteur, c’est bien ce luxe et la beauté naturelle du lieu qui donne le vertige !


Une fois laissés seuls, je peux faire le vrai premier tour de ma chambre de conte de fées. Car c’est exactement ce qui se dégage de cette belle cabane. Un sentiment de féérie, une atmosphère à la fois magique et rassurante.
La Cassine est baignée de lumière, les tons sont chaleureux, le bois se fait doré. Détail qui a aussi son importance, j’adore l’odeur qui flotte ici, évidemment boisée. Un vrai parfum de nature, apaisant et enveloppant.

Vue d’ensemble d’une cabane Cassine octogonale
Un lit king-size au milieu des arbres


Je flashe sur la salle de bain, petit écrin en matières naturelles, dotée d’une superbe douche à l’italienne tapissée de pierres. Ce matériau se retrouve dans le lavabo, taillé comme un galet géant. Ok, ça sera comme me doucher dans une rivière. Princesse Disney pour les uns, je me sens pour ma part comme une elfe ici.


Voyage au pays des arbres

Je poursuis l’exploration vers la fabuleuse terrasse, le clou du spectacle. Ici se joue le concert de cigales, et le ballet des oiseaux qui nous accompagneront pendant tout le séjour. Et bien sûr, en gardiens protecteurs et enchanteurs, des arbres variés tout autour de nous. Le dépaysement est total, et me rappelle mon livre et conte de chevet, enfant. « Voyage au pays des arbres » de Le Clezio. Une fable poétique au petit coté étrange, où un petit garçon qui s’ennuie va se promener jusqu’à la nuit dans la forêt toute proche. Il y vivra ce qu’on ne ressent qu’avec un coeur ouvert et beaucoup d’imagination…

Terrasse panoramique et vue sur les cimes


Moi aussi, aujourd’hui, je voyage à deux pas de chez moi, et les feuillages me murmurent déjà à l’oreille.

Je fais l’effort de ranger mes affaires pour conserver la beau minimalisme de ma cabane. Minimalisme oui, mais bien étudié, avec son placard/penderie, et ce joli coffre pour ne rien laisser trainer. Détail plus que parfait, des jolis volets en bois et un rideau occultant permettront de s’enfermer dans son cocon pour des nuits reposantes. Un plateau de bienvenu avec bouilloire électrique, infusions, thés et café invite à la douceur. Un coup d’oeil amusé à la TV qui restera éteinte. Enfin, un ventilateur vite trouvé et allumé rend la chaleur estivale plus supportable.

En parlant de chaleur, quel meilleur moyen d’en tirer le meilleur qu’en testant la piscine et ses transats ?


À la découverte du Domaine de Fourtou

C’est parti pour notre première découverte du domaine, pour répondre à l’appel de l’eau.
Une piscine est toujours symbole d’un certain luxe, qui devient véritable art de vivre en été. Celle que je vais découvrir en est un parfait exemple. Au détour d’un sentier, elle se découpe, grand rectangle azur qui fait écho au bleu pur du ciel. Entourée de verre, et de grand arbres typiquement méditerranéens, elle est tout simplement irrésistible. Avant même de prendre nonchalamment place sur un des transats, je me jette à l’eau. La température ne pourrait pas être meilleure.

Je ris, je nage, et me laisse porter par la douceur exquise de cette journée pas comme les autres.

La superbe piscine du domaine


Quand la piscine se remplit un peu plus, nous choisissons de poursuivre vers d’autres activités du domaine. Le soleil se fait moins brûlant, et j’opte pour la découverte du croquet, comme dans Alice au Pays des Merveilles. Vu le niveau de mes tentatives, nul doute que la reine de Coeur aurait voulu m’exécuter. Qu’importe, mon attention est attirée par un chat (de Cheshire bien sûr) allongé sur une pierre, celui que je trouve toujours dans mes périples. Je passe un long moment avec lui, m’imprégnant au passage de la vue sublime qui s’étale.

Ici, nous sommes dans la partie historique du domaine. Une grande pelouse, encore des arbres, une tour en pierre, un grand portail en fer qui donne sur un champ immense. Un cadre bucolique et débordant d’un charme intemporel. Le moment idéal pour quelques photos.

Le domaine historique de Fourtou
Les belles grilles de l’entrée du domaine
Golden Hour sur le domaine


A quelques pas de là se cache un poulailler. Quand nous l’atteignons, les poules nous accueillent en courant, et en nous jetant des regards curieux.
La balade autour du domaine se poursuit un peu avant de revenir vers notre cabane préférée. La soirée s’annonce délicieuse, à commencer par un repas qui nous sera livré à notre porte entre 19h30 et 20h30. Un luxe et un confort qui me fait trépigner d’impatience.
Mais chaque minute compte…
De retour dans la Cassine, je teste la douche-rivière et m’installe en terrasse. Une table et deux tabourets en pierre nous attendent, ainsi que deux transats pour une détente de chaque instant.


Livraison du panier repas

La nappe à carreaux rouge et blanc habille déjà la table. A l’heure dite, je tends l’oreille pour accueillir mon panier repas…
On toque justement à la porte ! Voilà notre panier, rempli à ras-bord, que l’on ramène comme un trésor à l’intérieur.
Avant même de l’ouvrir, je suis euphorique. Enfin, on découvre l’ensemble de notre repas, emballés dans des contenants en verre et dans des petites « boites à camembert ».
La vaisselle est émaillée, bleue et blanche, adorable. Serviettes en tissu et couverts en acier rangés dans un rond de serviette aux couleurs du site.
Tout est soigné, simple, impeccable. Parfait pour préparer la plus jolie des tables dans les arbres, dans le plus sensationnels des restaurants en plein air.


Manger dans les cabanes dans les bois

J’ai pu opter pour des options végétariennes et voici le menu de soir pour moi : Gaspacho maison, risotto aux légumes verts, fromages AOP et tatin d’abricots au romarin.
Mon conjoint a choisi une délicieuse salade de tomates/poivrons confits et un gratin au saumon et Saint-jacques.
Nous qui ne buvons que très rarement du vin, on avait quand même prévu une petite bouteille de bon rosé pour l’occasion. Bon à savoir, le site propose des bonnes bouteilles de la production locale.

Juste le temps de deux trois photos rapides et on porte un toast à cet endroit magnifique, à cet anniversaire hors du commun comme je les aime.
S’offrir des souvenirs, voilà le plus beau des cadeaux.

L’ensemble des plats est savoureux, simple et parfaitement assaisonné. Et ce petit goût en plus donné par le cadre et l’émotion rend le tout encore meilleur, bien évidemment. En parlant d’émotion, elle me saisit comme une bouffée de bonheur, et je ris et pleure un peu, là au milieu du repas.
Sincèrement, pour deux introvertis amoureux de nature comme nous, ce moment vaut toutes les grandes tables du monde.

La soirée sera tout aussi douce. Cette terrasse est notre territoire, et le temps est sur pause. Pour autant, la nuit fini par tomber, doucement. Les cigales se taisent à l’unisson, vite remplacé par les grenouilles. A la lueur des bougies électriques que j’ai apporté, on refait le monde, enchainant les infusions, savourant chaque seconde. Le lit immense nous tend ses branches, et il est délicieusement confortable. Je referme les volets sur la forêt assombrie et mystérieuse, qui veillera sur nos rêves.


Réveil dans les cabanes dans les bois

Les oiseaux sont le meilleur public
Séance de yoga matinale sur la terrasse


Le réveil est très matinal, avant le lever du soleil, nous qui sommes aux premières loges pour ne rien rater du spectacle. Je patiente paresseusement dans le lit, la porte ouverte sur la terrasse. 6h29, je sors pour capter les premiers rayons, qui jouent les timides. Et me recouche pour profiter encore du nid.
Nous avons opté pour la livraison du petit-déjeuner à 9h. Le temps de se réveiller vraiment et d’écrire quelques pages depuis le plus inspirant des bureaux.
A l’heure dite, je me sens un peu comme à Noel : les fées des bois sont-elles passées ? J’ouvre la porte, et voici le panier suspendu à son petit crochet !


Nous revoilà à découvrir nos victuailles et à tout installer sur la table. Si tu veux mon avis, le petit-déjeuner devrait toujours se prendre au soleil, suspendue dans les arbres. Non ?
Au menu, le classique petit dej’ à la française. Boisson chaude et jus de fruit, mini viennoiseries, pain, beurre, confiture, céréales et yaourt. Dommage, pas de fruits. Et j’aurai bien piqué un oeuf ou deux à mes amies du poulailler…
Qu’importe, j’ai fais le plein de sucre mais surtout de bonne énergie pour cette nouvelle journée. J’élimine un peu avec une séance de yoga, et hop, à la piscine !

La famille Ricoré peut se rhabiller

Détente et activités dans les Cabanes dans les bois

Bonheur, on y est totalement seuls. On profite autant qu’on veut, puis cap vers une nouvelle activité du site. Le tir à l’arc ! Il suffit de récupérer à l’accueil nos armes (avec flèches à ventouse, quand même) et un petit document pour compter les points et c’est parti pour jouer les Robins des Bois à travers les sentiers !
Bon, pour être tout à fait honnête, je n’ai pas été très à l’aise avec le fait de devoir tirer, même pour rire, sur des cibles représentant des animaux. Quand la chasse fait parti de mes hantises et combats, jouer à dégommer des renards, sangliers et autres bécasses n’a pas été des plus engageants.

Profiter au maximum de la piscine
jeune fille qui nage dans une pisicine en pleine nature
Nager dans le bonheur…et dans la piscine déserte


Alors soit, j’ai plutôt pensé très fort à Sam de Kho Lanta et…j’ai quand même perdu. A un point près. Le parcours prend presque une heure en prenant un peu son temps, et il est bien ombragé tout le long. Parfait pour attendre l’heure du prochain repas en terrasse !

Cette fois-ci, on fera avec nos petites provisions personnelles.
L’après-midi sera de nouveau aquatique, avant de nous mesurer au grand jeu de piste sur les traces d’Armand Barbès. Armés de notre smartphone (bien utile quand on n’a aucune idée de qui est ce cher monsieur), d’une bouteille d’eau et de toute notre curiosité, nous partons à la recherche du tombeau historique !

Jeu de piste à travers la forêt

Le parcours est supposé durer une heure, mais nous ne savons pas encore que nous ne le terminerons que le lendemain. En effet, il s’agit d’une vraie mini randonnée, qui passe notamment par la jolie rivière Orbiel et sa païchère, une construction de pierre qui forme une cascade. 18 points à atteindre correspondant chacun à une question jalonnent le parcours : seule la bonne réponse donnera la direction à suivre jusqu’à la prochaine étape. En profitant un peu, il est donc facile de dépasser l’heure et se laisser happer par la beauté des lieux…

Finalement, au 12ème point, l’appel de la soirée dans notre Cassine est trop fort. On se revoit demain, Armand !

La magnifique païchère sur la rivière
Une des passages secrets du domaine qui invite à l’exploration

Qu’il est facile de s’imaginer chez nous dans cette cabane déjà si familière ! Un rêve de grand enfant qui parle à notre goût pour les cachettes secrètes, les belles choses et le contact avec la nature.
La nuit tombée, on aime aussi se faire gentiment peur, partir sur un sentier, une lampe torche à la main (fournie), pour se laisser conter les frissonnants murmures des arbres qui deviennent ombres…
Dommage, le ciel étoilé tant attendu se cache un peu, mais qu’importe, le séjour me met déjà des étoiles plein les yeux.


De retour dans le grand lit blanc, quelques pages de lecture avant qu’ils ne se ferment jusqu’au lendemain matin.

Cette seconde nuit est particulièrement reposante. Au réveil, je reproduis mon rituel d’écriture, de yoga, puis de piscine, de nouveau déserte.
Les affaires sont pliées, les adieux à la cabane sont proches.
Ce n’est qu’à 11h pile que je tourne la clé (attention, la porte peut être capricieuse…pour ne pas nous laisser partir ?) pour la rendre à regret.

Avant de quitter ce site enchanteur, nous terminons notre jeu de piste. Enfin, nous arrivons au tombeau, presque comme une apparition dans une mini clairière. Les restes d’Armand Barbès reposent ici, dans la quiétude secrète d’un bout de forêt.
En empruntant un sentier pour revenir au domaine, d’étranges constructions en branchages témoignent de rituels mystérieux, bien contemporains, eux. Une surprise insolite qui attisera ma curiosité…

Emprunter les sentiers de la forêt
Découvrir le beau tombeau caché d’Armand Barbès
Une construction en branchage dans la forêt
La sorcière de Blair est-elle passée par là ?


De retour sur le site et pour dire au-revoir aux cabanes dans les bois, nous nous installons pour manger sur une des tables de pique-niques du grand jardin. Un moment parfait pour prolonger le plaisir et savourer ces quelques minutes supplémentaires hors du temps. L’été se prête merveilleusement bien à ces cabanes, mais je rêve déjà à une belle journée d’automne ou d’hiver cocooning…La nature est belle en toute saison.

Pique-nique sur une des tables du domaine

Cette fois ça y est, il est temps de quitter cette douce atmosphère qui m’a enveloppée dès mon arrivée. Heureusement, ce genre d’expérience laisse des souvenirs qui nous suivent bien au-delà de l’orée du bois.
Dormir dans une cabane dans les bois m’a offert bien plus que des nuits insolites et dépaysantes. On s’y reconnecte avec cette part de nous qui s’émerveille de tout. Et on y vit le plus joli des voyages au pays des arbres.

Un dernier calin à mes amis les arbres


Pour retrouver plus d’hébergement insolite, rejoins-moi dans un refuge pod rustique au Québec en hiver.


Les points forts à retenir des Cabanes dans les bois

  • Des cabanes dans les bois pour tous les goûts de 2 à 7 personnes
  • Un confort incomparable et un design très soigné
  • Une salle d’eau et des toilettes individuels dans chaque cabane
  • Les terrasses perchées qui surplombent le site
  • Un variété d’activités sur le domaine et aux alentours
  • La livraison des repas dans les paniers


Et toi, est-ce que ce type d’expérience entre nature et confort te tente ? Ressens-tu l’appel des arbres qui t’invitent à dormir tout contre eux ?
Dis-moi ce que t’inspirent ces Cabanes dans les Bois et si tu as déjà dormi dans une cabane insolite !



Infos pratiques

: Les Cabanes dans les Bois. Domaine de Fourtou à 10 min de Carcassonne dans l’Aude.
Le site internet : https://lescabanesdanslesbois.fr/
Combien : le tarif des nuits est variable et commence à 97€ pour 2 en basse saison / 137€ en été. Panier repas du soir à 20€
Quoi : Une domaine de 112 hectares où dormir dans des cabanes tout confort et faire des activités de plein air.
Pour qui : Tous les amoureux de nature qui aiment le confort et veulent bénéficier de services hôteliers.


Française installée à Montréal, minimaliste/multipassions : nature, animaux, bien-être, adrénaline. Espère t'intéresser, te faire voyager, échanger avec toi et changer le monde.

7 Comments

  • Gaelle Huillet

    Je crois réellement qu’on ne peut pas mieux décrire cet endroit magique.j’ai eu la chance d’y aller et ca donne tellement envie d’y retourner.
    Les photos choisies sont magnifiques et donne vraiment une vue d’ensemble sur ce superbe domaine.
    Les livraisons de repas comme ca en pleine nature sont un véritable privilége.
    Bravo pour cet article Je pense que ca va donner l’envie a plus d’un d’y faire un tour.
    Tes mots nous amenent avec toi et en te lisant on arrive a ressentir et percevoir la beauté et l’emotion de ces moments intenses.
    Superbe! Bravo et merci

    • Marge

      Je n’ai pas assez de Merci pour toi pour ce cadeau magnifique qui restera gravé. Merci aussi pour ton commentaire et tes mots si positifs. Merci encore pour tout

  • Alex

    Je confirme l’expérience est très sympathique, à la description de ta cabane je crois que j’ai partagé la même il y a quelques années, c’était également une beau moment de détente au naturel 🙂

    • Marge

      Hey Alex ! C’est marrant qu’on ai partagé cette expérience Carcassonnaise (et la même cabane apparemment 😉 ) Merci pour ton retour !

    • Marge

      Bonjour Eric, merci pour ce retour, et bien sûr pour cette expérience unique que je ne suis pas prête d’oublier ! Vous pouvez partager l’article autant que vous le souhaitez, et n’hésitez pas à m’envoyer un message pour une demande plus précise sur des publications de photos. A très bientôt.

  • dark valkyrie

    (j’espère que mon commentaire s’affichera, je n’ai pas eu de chance la fois précédente 🙁 )

    quel endroit inspirant et hors du temps. je note avec soin.
    j’ai bien scruté le menu… y a moyen de manger vegan?
    tu n’es pas obligée de manger là bas?
    bon en même temps ça me semble un peu dommage de dormir dans la forêt et de manger en ville…
    mais j’aime trooooooop les arbres et ça donne tellement envie d’y aller!!! ♥

    au plaisir, belle Elfe chasseuse de bécasse en plastique (et oui… entre ça et le tropicana, et le wifi… quand même, l’expérience « nature » prend un peu de plomb dans l’aile… mais c’est tellement beau, je veux y aller quand même!!)

    à bientôt ♥

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *