Coucher de soleil sur le Spa nordique strom de mont saint hilaire
Beauté & bien-être

Ma soirée de détente absolue au Strøm Spa Nordique à une heure de Montréal

Bon, je préviens tout de suite. Après avoir lu cet article, tu risques d’avoir envie de prendre ta voiture, un avion, n’importe quoi pour venir vivre la même chose. Si tu recherches la détente ultime dans un cadre idyllique, tu la trouveras au Strøm Spa Nordique de Saint-Hilaire à moins d’une heure de Montréal.
Suis-mon regard embrumé et mon sourire apaisé.

Posons le décor : le printemps à beau être là officiellement, ici au Québec, l’hiver peut s’accrocher encore un peu. Et avec lui, les chutes de moral, une énergie en dent de scie, une lassitude proche de l’hibernation.
La solution ? Réagir ! Rechercher l’équilibre, le renouveau, un réveil en douceur. Sans pression, mais ouverte à tout ce qui peut t’aider à accompagner la nature dans ses nouvelles lueurs.
Après ma première cabane à sucre et une magnifique randonnée au Mont Saint Hilaire, j’étais en parfaite condition pour une détente bien méritée.
Cap pour une expérience thermale au Spa nordique Strøm, réouvert il y a moins d’un an après un incendie. Une vraie renaissance pour le centre, et pour ses chanceux visiteurs.

Une expérience thermale, c’est quoi ?

C’est un circuit qui utilise les bienfaits de l’hydrothérapie et de la thermothérapie, basé sur 3 étapes essentielles. Le principe est simple, mais il est important de le réaliser dans les règles de l’art si tu veux en tirer les nombreux bénéfices.

Dans l’ordre , et à recommencer 3 ou 4 fois.:

Chaleur, grâce à un sauna et/ou un bain de vapeur. 10-15 min
Froid, en te plongeant avec courage dans un bain qui te paraitra glacé. 5 à 15 sec
Détente. La récompense ultime, le moment où tu te remets de tes émotions. 45 min


Les bénéfices de la thermothérapie ?

Ils sont nombreux. A part quelques contre indications spécifiques (femmes enceintes, problèmes cardiaques…), chacun en tirera du bon pour le corps et l’esprit.
Au sortir de l’hiver, on ressent facilement ce besoin de nouveau départ, qui passe par l’élimination des toxines. Sans parler de « détox », l’action mécanique de sudation et le lâcher-prise que tu trouveras ici auront un effet purifiant à plus d’un titre.
De façon plus spécifique, le Spa indique que le système immunitaire s’en trouve renforcé, ainsi que les capacités pulmonaires et la circulation sanguine. Un vrai boost tout en équilibre.

Pour ma part, je venais y chercher également les effets sur le stress, la baisse de moral voire cette dépression qui peut s’installer notamment dans les mois froids où la luminosité vient à manquer aussi bien au dehors que dans l’esprit…

L’arrivée au Strøm Spa de Mont-Saint-Hilaire

Dès l’arrivée dans le hall d’accueil du Spa, tout est dédié au calme et au luxe. J’opte pour la classique expérience thermale, en bénéficiant d’un tarif ultra intéressant de 39$ à partir de 18h. Le lieu ferme à 22h, ce qui laisse largement le temps de vivre pleinement l’expérience, tout en profitant de la luminosité de fin de journée avant que tombe la nuit.

Le logo d'entrée sur un rocher du Spa Strom Mont Saint Hilaire


On nous donne un beau peignoir, une grande serviette (que l’on pourra échanger autant de fois que l’on souhaite), et la clé de notre casier.
Une fois douchée, démaquillée et en maillot, je rencontre Nancy au point d’information qui m’accueille chaleureusement et prend le temps de m’expliquer en détails le fonctionnement du Spa.
Je fais le plein d’informations, me concentre pour tout retenir et pose les questions que je peux avoir. C’est un plaisir de l’écouter partager son enthousiasme. Un vrai teasing précieux pour la suite !

Les caractéristiques du Spa

Nature, architecture, proximité et service sont les quatre mots clé des Spa Strøm. Et en effet, tu pénètres ici dans un temple ultra design qui se fond pourtant merveilleusement bien à une nature omni présente.
Les installations rivalisent de beauté et de technique pour une efficacité totale et un résultat saisissant.
J’ai de la chance (et j’ai aussi opté pour un jour plus calme), il y a très peu de monde, et je vais pouvoir profiter en toute quiétude des nombreux bains à disposition.

Plusieurs endroits stratégiques me semblent incontournables :

  • Le tout nouveau sauna Baril, avec vue sur le Mont-Saint-Hilaire
  • La salle de détente Rød (Red) qui utilise les bienfaits de l’infrathérapie (infrarouge)
  • La salle de détente panoramique, dont la seule évocation par la conseillère m’a donné envie de m’y rendre au plus vite
  • La grande piscine chauffée
  • Une des Yourtes avec un foyer central, pour la détente au crépitement du feu

Et sache-le, toutes les installations ont tenues leurs promesses !


Mon premier cycle thermal

Pour mon premier cycle, je décide de me mesurer au Sauna Baril. 10-15 minutes à passer sous une chaleur sèche qui te saisie dès que tu ouvres la seconde porte, après le petit sas d’entrée.
L’idée est de s’assoir et de laisser le corps tenter de s’habituer au mieux à cette température extrême, à la limite du supportable. La respiration est calme, tu ne bouges plus, ton esprit se fait plus flou. Mais l’inconfort reste tolérable. Tu sens que ça fait du bien, et tu comprends dès lors cette notion de force tranquille propre à l’eau mais également à cette chaleur qui t’enserre pour mieux te libérer.

Au sortir du sauna, une seconde étape va réveiller la Viking en toi. Oui, il s’agit de s’immerger dans un bain froid, dont les 12 degrés te paraitront 10 de moins. N’essaie pas d’y aller vraiment petit à petit, l’idée est de ne pas prolonger la torture. Bien sur, les jambes seront la partie facile…alors pense à ton bien-être à venir (dont tu n’as même pas encore idée si c’est la première fois) et ne re-connecte pas ton esprit : plonge.
Tu n’as qu’à tenir entre 5 et 15 secondes. Et là, lorsque tu ressors, triomphante et fière comme si tu venais de courir un marathon, retrouver ton peignoir te semblera la plus douce des récompenses. C’est précisément à ce moment-là tu sens littéralement une nouvelle énergie te gagner. Le sang circule, l’adrénaline aussi, et tu as bien mérité une délicieuse détente.
Pour cela, tu n’as que l’embarras du choix.


Après le chaud-froid, la détente

J’opte d’abord pour la grande piscine à la température absolument parfaite. Je tente mollement quelques longueurs, et vient vite me poser sur un des emplacements ergonomiques qui s’adapte au corps pour mieux l’accueillir. Un bonheur d’observer ce cadre idyllique dans une douceur aquatique incomparable.
Et si je passais au Jacuzzi ? Le soleil commence à se coucher, les lumières se font plus dorées et se cachent derrière les arbres. J’observe donc cette belle journée se changer en soirée depuis mon bain bouillonnant à 39 degrés. Merveilleux moment…

Mais je veux aussi profiter de cette vue depuis la salle panoramique et ses promesses. Un mot ? Wahou. A l’ouverture de la porte, la vision est saisissante. Un espace aéré, des baies vitrées immenses, le sentiment de la plus belle cabane au milieu des arbres, avec vue sur les reliefs et les différents bains en contrebas. Un rêve éveillé.




Les bienfaits de l’infrarouge

Direction maintenant la mystérieuse salle Rød. La promesse ? Soulager les tensions musculaires et articulaires, diminuer le stress et la tension artérielle, réduire la cellulite et raffermir la peau, améliorer la circulation sanguine, favoriser l’oxygénation du sang et stimuler le système immunitaire. En bref, un cocktail de bienfaits qui décuple encore les effets de l’expérience thermale.
Pour ce faire, des sièges ergonomiques en bois nous attendent dans une pièce noire, seulement éclairée par les lampes infrarouges positionnées en trois points stratégiques sous chaque fauteuil. J’opte pour un de ceux en position allongée (j’ai le choix, nous y sommes seuls) et je laisse la magie du lieu opérer…

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que j’y ai été sensible ! J’ai ressenti ici une détente incroyable, comme rarement. La chaleur des lampes sous le corps est très présente, et tous les éléments combinés me font décrocher totalement. Moi qui dort mal depuis des semaines voire des mois, je sens une douce torpeur m’envahir peu à peu, et j’ai du mal à bouger le moindre muscle. Je ne lutte pas, je profite des sensations, pleinement.
Prête pour un second cycle !


Second cycle thermal

C’est reparti pour affronter la chaleur implacable du sauna. Cette-fois, place au traditionnel finlandais en bois d’épinette, mais avec une vue panoramique !
La chaleur est encore une fois intense, peut-être plus supportable que le baril. Je reste cependant bien sagement allongée sur ma serviette sur le banc le plus bas, donc le moins chaud. Etrangement, je n’ai pas la sensation de transpirer véritablement, en tout cas pas à grosses gouttes. Est-ce là le signe que la fonction émonctoire de ma peau est paresseuse de façon générale ?
Quoi qu’il en soit, je n’oublie pas de boire abondamment tout au long de l’expérience.

Après 15 minutes, il est temps de se mesurer au bain froid, le même que la première fois, pour une difficulté toujours indiscutable mais plus vite euphorisante. Il y a là un vrai shoot d’adrénaline, et pour une adepte des sensations fortes comme moi, je vois ça comme un défi à relever, hors de question de flancher. Et je tiens les bonnes 15 secondes recommandées.

Yourte et piscine sous les étoiles

Après avoir retrouvé cette sensation tellement vivifiante de renouveau, direction le calme de la yourte que j’ai hâte de découvrir. Nous avons le bonheur d’y être seuls là encore. Des merveilleux sièges ultra confortables nous attendent. Je quitte mon peignoir et opte pour un doux plaid et une contemplation du feu qui trône au centre de la yourte et réchauffe l’atmosphère. Un moment magique, incroyablement réconfortant. L’esprit déjà apaisé s’évade encore et le regard se fait brumeux…


Maintenant qu’il fait bien nuit, je retourne dans la belle et grande piscine et sa température idéale.
Cette fois-ci, je nage un peu plus, et je lâche mes cheveux pour pouvoir faire la planche sur le dos et observer les étoiles qui montrent leur beauté scintillante.
Et là, comment te décrire cette sensation ? Imagine…tu es seule dans une piscine d’eau chaude, dans la nature, entourée d’arbres encore nus qui te laissent observer un ciel noir et profond. Tu flottes sur le dos, et tu te laisses doucement porter. Un calme incroyable règne, tu vois ces jolies guirlandes lumineuses qui ornent certaines branches autour, tu devines quelques silhouettes de chanceux comme toi qui se détendent aussi, chacun dans son espace, dans un lieu que chacun s’est approprié. L’atmosphère est douce, sereine, silencieuse. La nature te prête un de ses jolis coins pour que tu t’y repose. Tu y es bien, profondément.
Jamais deux sans trois, il est temps pour mon dernier cycle.


Troisième et dernier cycle thermal

Après deux saunas, je veux cette fois-ci expérimenter le bain de vapeur, saturé d’humidité.
Je m’installe sur le banc le plus bas, et laisse les essences d’eucalyptus apporter leur effet décongestionnants et purifiants. Cette fois-ci, je sens clairement la sudation s’enclencher. Je transpire à grosses gouttes, du corps, du visage. Je sens que ça me fait du bien. C’est tellement rare finalement de suer vraiment. Je sais qu’en plus, du sel nous attend juste à coté pour pouvoir exfolier la peau ainsi parfaitement préparée. J’ai volontairement gardé ce gommage pour le dernier cycle pour ne pas ensuite agresser l’épiderme par de nouveaux brusques changements de température.

Justement, ça y est, il est temps de purifier mécaniquement sa peau, en douceur quand même, avant de se rincer et de…oui oui, passer cette fois encore dans le bain froid. Un différent cette fois, avec une cascade à traverser…C’est parti ! Je ne sais pas si c’est le fait de s’immerger totalement, cheveux et visage compris, couplé à la sensation purifiante du gommage, mais la sortie de ce bain est encore plus impressionnante en terme de sensations. Je suis carrément électrisée, je sens mon corps, mon dos notamment, traversé par une énergie incroyable. J’ai presque l’envie de replonger dans le froid tellement l’effet est puissant et euphorisant !

La fin de l’expérience : retour en douceur sur terre

Mais l’heure de la fermeture approche et je veux me détendre une nouvelle fois dans ma chère salle panoramique, de nuit à présent. Je m’installe confortablement collée à une bain vitrée, sous un plaid et je laisse filer le temps.
A 21h50, on vient gentiment nous prévenir de la fermeture imminente.
Il est temps de se doucher et de se rhabiller, sans précipitation.
Ici, et c’est un bémol, c’est à la toute fin que l’on règle son expérience, et il y a donc un peu d’attente à prévoir : pourquoi ne pas payer à l’arrivée ?
J’en profite pour boire une tisane à l’accueil, la tête encore ailleurs, et le corps apaisé. En paix, sereine.

Le retour à Montréal est doux, et la nuit qui a suivi également. Mon sommeil profond, plus reposant.
Mes rêves ? Plein d’étoiles, d’eau chaude et d’arbres qui murmurent…
Une envie ? Y retourner !


Le site internet des Spas Strom
: 641 Chemin de la Montagne, Mont-Saint-Hilaire, QC J3G 4S6
Quand : ouvert tous les jours de 9h (10h du mardi au jeudi ) à 22h
Combien : à partir de 39$ hors taxe pour une expérience thermale

Française installée à Montréal, minimaliste/multipassions : nature, animaux, bien-être, adrénaline. Espère t'intéresser, te faire voyager, échanger avec toi et changer le monde.

One Comment

  • Thierry

    Bonjour Marge 🙂
    C’est tellement bien raconté qu’on a l’impression d’être avec vous au spa, moi qui n’aime pas ce genre d’endroit, vous m’avez séduit, c’était très agréable 🙂💛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *