Un appartement typique à Montréal avec un arbre en fleurs
La vie à Montréal

Les appartements à Montréal : caractéristiques et différences.

Quand on débarque dans un nouveau pays, une des premières préoccupations sera de trouver un logement. Je ne te parlerai pas aujourd’hui de la recherche à proprement parler, mais de ces petites différences que l’on découvre en même temps que sa ville d’adoption. 

Petit passage en revue des caractéristiques des appartements à Montréal !

Avant tout, petite précision : J’ai habité depuis mon arrivée fin janvier 2018 dans pas moins de…6 appartements différents, de façon plus ou moins durable et dans des quartiers variés.
Centre ville puis Hochelaga en airbnb pendant les premiers jours
Mont-Royal dans un meublé en sous-location pendant 6 mois
Verdun dans une sous-location de transition pendant quelques jours
– Retour à Hochelaga dans un meublé demi sous-sol pendant 4 mois
– Enfin Jean Talon dans le quartier Rosemont/La petite patrie dans un nouveau meublé en sous-location


J’ai donc une certaine expérience des appartements ici, et j’ai adoré à chaque fois en découvrir les caractéristiques. Il y a toujours un stress relatif aux déménagement mais aussi une certaine excitation à changer de lieu de vie et à découvrir les différences culturelles par ce biais.
C’est parti pour une liste personnelle et non exhaustive sur les caractéristiques des appartements à Montréal !


1 – L’appellation des appartements

Ici, oublie les T2, T3, et familiarise-toi avec le système 2, 3, 4… et demi. Le demi correspond à la salle de bain, et pour le reste, il s’agit tout simplement du nombre de pièces. Entend par là, véritable pièce, quelle qu’elle soit. Tu pourras donc avoir plusieurs cas de figures différents pour la même appellation. Un 4 et demi pourra être par exemple un appartement avec un salon (1), deux chambres (2 et 3), une cuisine séparée (4), et la salle de bain avec toilettes (1/2).
A noter également que le premier étage est considéré comme le niveau 2 (rez de chaussée étant le niveau 1), et ainsi de suite.


2 – La variété et l’architecture typique des appartements

Le plus typique ici sont ces petites merveilles que l’on voit un peu partout (beaucoup dans le quartier du plateau, mais tellement pas que !) : ces sortes de maisons individuelles divisées en appartements, sur deux ou trois étages, et les jolis escaliers qui vont avec. Les façades sont toutes différentes, les terrasses aménagées avec personnalité (ahhh, la période des fêtes et d’Halloween…), et l’ensemble donne un charme fou à la ville de Montréal. Je me rappelle ma première longue promenade après avoir acheté mon manteau d’hiver. Il faisait froid mais je ne le sentais plus, et le simple fait de découvrir un nouveau quartier et ses habitations m’a remplie d’une joie sereine. Il y a quelque chose de magique à découvrir une ville pour la première fois en sachant qu’on est là pour un bout(te) de temps.

Sans forcément avoir le top du top, avec balcon ou terrasse, j’adore le fait de pouvoir entrer dans son appart sans forcément passer par des entrées et halls communs.  Déjà en France, j’avais pu habiter une de ces nouvelles résidence avec entrée individuelle et j’avoue avoir beaucoup de mal à apprécier aujourd’hui les immeubles et ascenseurs.

Tu trouveras en tout cas ici une variété impressionnante d’appartements individuels, de la brique, du building moderne, du manoir gothique, tous avec leur charme dépaysant et pourtant bien vite familier. Même sans y habiter, te promener dans la ville te donnera un aperçu de cette variété et de cette personnalité tellement riche.
Montréal, j’adore ta façon de concevoir le logement !

3 – L’insonorisation

Sujet qui fâche, mais qu’il faut bien aborder…attends-toi à connaitre un peu trop tes voisins…et pas parce que tu leur parleras particulièrement ou qu’ils te tiendront la porte d’entrée de votre résidence (parce que ça, il le feront sûrement jamais).
Non non, tu sauras par contre si ils éternuent beaucoup, ou si ils aiment faire les 100 pas à 5h du matin au dessus de toi.
Bon, en clair, l’insonorisation est très mauvaise ici. Tout dépendra ensuite des moeurs de tes voisins et du placement/configuration de ton appartement : immeuble ? petite résidence ? appartement typique sur bloc de deux/trois étages ? 

Dans mon cas, j’ai plutôt eu de la chance jusqu’à présent, mais nous avons quand même eu une remarque de notre ancien propriétaire qui vivait au dessus et nous entendu jouer de la guitare acoustique
Aujourd’hui, c’est à mon tour d’entendre les exercices quotidiens de mon voisins à la guitare classique. Et de constater que son effroyable régularité ne garantie pas ses progrès.
Moi qui chante normalement au quotidien, j’ai malheureusement énormément réduit ma pratique depuis ma dernière installation. La seule solution ? m’enfermer, littéralement, dans le placard de la chambre. 
A noter que les appartements les plus récents ou les luxueux « condos » semblent apporter une bien meilleure insonorisation générale.


4 – Les WC dans la salle de bain

Petit détail qui aura son importance pour certains…Ici les toilettes (la toilette, d’ailleurs) se trouvent dans l’immense majorité des cas dans la salle de bain, bien collés à la baignoire ET au lavabo.
Bon, en gros, tu as toutes les chances d’avoir une salle de bain petite, pas très aérée et/ou de première jeunesse, mais aussi et surtout, un deux-en-un avec les toilettes.
Ces derniers sont d’ailleurs légèrement différents coté cuvette : le fond est bien plus large et l’eau recouvre une plus grande surface. Enfin, la chasse se pousse avec un une sorte de loquet. T’avais envie de le savoir hein ?


5 – L’absence de volets aux fenêtres

Alors, je sais pas toi, mais j’aime dormir dans le noir. Mais genre le noir total, que ce soit pour m’endormir puis pour ne surtout pas me réveiller. Sinon, les lueurs de l’aube seront pour moi le plus efficace et durable des réveils. En France, les habitués des maisons auront sûrement été élevés aux bons vieux volets en bois. Les plus citadins auront des stores, électriques ou non. Et bien ici, non. C’est d’ailleurs le cas dans pas mal d’autres pays, notamment scandinaves : sache-le, il n’est pas naturel du tout pour tout le monde de « s’enfermer » chez soi avec cette couche de protection.

Les fenêtres sont toutes nues, et tu n’auras que l’option stores à lames ou rideaux occultants, qui n’auront jamais l’effet de noir total que je recherche tant. Oui, il existe bien des masques à yeux, mais coté confort, on est loin du compte. Et puis si ces masques existent, c’est bien que le noir pour dormir est bel et bien recherché non ?

Je dis NON

6 – La cuisinière/four

Ici, les cuisines sont quasiment toujours équipées lors de la location. Outre le frigo, classique, tu vas faire la connaissance de la bonne vieille cuisinière/four électrique, parfois vieillotte mais souvent ultra efficace. Ca chauffe vite, fort, et les fours sont souvent de très bonne taille. Je trouve en tout cas ultra pratique de retrouver dans chaque appart cette association plaques chauffantes et four, qui te permettra de cuisiner à peu près tout avec peu de matériel. Si tu veux le combo des « quatre hydro », sache qu’il s’agit du frigo, cuisinière, laveuse et sécheuse (lave-linge et sèche-linge).


7 – L’arrivée d’eau dans la baignoire

Gros point problématique pour moi : le système d’arrivée d’eau dans les baignoires. La plupart du temps, tu n’auras pas de tuyau, et l’eau sortira directement d’un pommeau fixé en haut, en plus du classique robinet pour remplir la baignoire pour un bain.

En quoi est-ce un problème ? Et bien, vois-tu, j’ai les cheveux très longs, et je déteste les laver quand je prends ma douche. Je les lave la tête en bas dans ma baignoire (et oui). Le reste du temps, je les attache et hop. Même sans se laver les cheveux, j’apprécie de pouvoir diriger mon jet où je veux (ne sors jamais cette phrase de son contexte.)
Tu peux donc régler ça en achetant un tuyau que tu peux raccorder assez facilement à l’arrivée d’eau du haut et non du bas. Ce qui fait que dans mon cas, je tire quand même au maximum dessus quand je me lave les cheveux la tête en bas.


Pour les gens plus normaux, laisse-moi quand même te dire que si tu veux nettoyer et donc rincer ta baignoire, tu vas donc aussi galérer. Sans fil, je ne comprends même pas comment c’est possible. Avec ? Il sera surement trop court pour atteindre correctement les zones à rincer.


Second soucis, tu as un cas fréquent où tu ne peux pas choisir le débit d’eau. Je te laisse donc deviner le fait que j’aime avoir le choix, et que j’ai pu expérimenter le mode « jet tellement puissant que tu as mal sur des zones sensibles », et bien évidemment le mode « jet juste assez puissant pour te laver ».
Pour le point positif, la baignoire est assez répandue, et te laisse toujours le choix de prendre un bain de temps en temps, là où aucun débit ni fil ne viendra te déranger.


8 – Animaux interdits

Si tu amènes avec toi ton animal de compagnie, attend-toi à rencontrer quelques difficultés pour trouver un appartement qui l’acceptera, notamment les chiens. Je ne compte pas le nombre d’annonces qui précisent « animaux interdits« , comme s’ils étaient la source de nuisances aussi inacceptables qu’obligatoires. J’ai tendance à penser que les plus sales et irrespectueux animaux sont plutôt sur deux pattes mais soit, il s’agit ici apparemment d’une idée très répandue.

J’ai d’ailleurs eu la très désagréable surprise de constater que le dégriffage des chats est accepté et surtout, extrêmement courant. Heureusement, la SPA locale prend le sujet au sérieux et essaye actuellement de faire voter une loi l’interdisant, comme dans la quasi totalité du pays. Les mentalités sont bien ancrées et j’ai pu lire un nombre de commentaires aussi hallucinants que désolants sur le bien fondé de cette pratique. Quoi qu’il en soit, nos amis les animaux semblent poser bien des problèmes par anticipation aux propriétaires.


9 – Le joli parquet

Voilà un élément que j’apprécie particulièrement : les planchers. Ok, ça grince parfois, mais c’est quand même plus joli et chaleureux qu’un carrelage blanc. Tu trouveras très facilement ici un appartement avec un vrai plancher en bois franc. Un petit détail agréable et esthétique.


10 – Le chauffage ultra efficace et économique

Que tu aménages ici en plein hiver comme moi ou que tu attendes celui-ci avec une certaine appréhension, tu as quoi qu’il arrive besoin de savoir que tu n’auras pas froid chez toi. Laisse-moi donc te dire que tu as de fortes chances pour que ça ne soit pas le cas !
J’ai été plus que surprise par l’efficacité des chauffages ici dans l’ensemble des appartements que j’ai habité. Mon isolation était certainement très bonne aussi mais en tout cas, j’ai toujours eu une températures des plus agréables, même par -20 dehors.

Pour tout te dire, mon appartement actuel a justement un gros défaut : il doit faire facilement 24-25 degrés si je laisse tout fermé. Et non, ce n’est pas agréable. Tu as la sensation d’étouffer, l’air est ultra sec et c’est en plus vraiment pas sain, notamment la nuit. Alors oui, aussi fou que cela puisse paraitre, et totalement anti écolo, nous vivons et dormons les fenêtres ouvertes.
Pas le choix malheureusement, il s’agit d’un chauffage collectif que l’on ne peut pas régler, et c’est pourtant une des premières choses que j’ai tenté de faire en vain. 

Autre point, comparativement à la France, le coût pour se chauffer est vraiment raisonnable. C’est une dépense qui peut évidemment beaucoup varier, mais étalé sur l’année, tu en auras peut-être dans les 5O dollars par mois. De mon coté, j’ai toujours opté pour des meublés avec tout compris et la question ne s’est donc pas posée. Mais en étant vigilant sur l’isolation, tu auras chaud pour pas trop cher ici. 


11 – Les prises, interrupteurs, poignées de portes, fenêtres…ou comment vivre dans une série.

Enfin, c’est dans les petits détails que se nichent certaines différences que tu retrouveras partout ici. Ce genre de choses que tu verras tout à coup d’un autre oeil (que tu remarqueras pour la première fois en fait) en voyant les séries et films américains. Un sentiment étrangement satisfaisant d’appartenance à un univers maintenant familier. Ca peut paraitre tout bête mais je t’assure que ça fait quelque chose.
Mais alors c’est quoi ces détails ?

Un grand classique : les prises électriques. Outre la puissance qui n’est pas la même, c’est surtout les fiches qui différent. Adaptateur indispensable.
Les interrupteurs sont pour la plupart des mini loquets que tu fait pivoter vers le haut pour allumer.
Les poignets de portes sont aussi souvent rondes, avec ce fameux petit truc au centre que tu tournes pour verrouiller de l’intérieur.
Même le son de la sonnette n’est pas le même : plus chantant ici 🙂 (la mienne dit distinctement Ding Dong)

Quant aux fenêtres, elles s’ouvrent en coulissant, et leur double vitrage est ultra costaud. Avis aux tendances claustrophobes, tu devras coulisser deux doubles vitrages distincts pour accéder à l’air extérieur. Oublié, le geste ample qui te fait ouvrir ta fenêtre en grand en un geste. Bien souvent également, tu auras une moustiquaire intégrée, cependant bien utile lorsqu’arriveront les chaudes (très chaudes) soirées d’été.

En parlant de fenêtre, je rêve encore de celle de mon tout premier vrai appartement ici, avec ce fameux rebord que tu vois dans tellement de séries (hello, Monica et Rachel). J’ai adoré y passer des heures, entourée de coussins, à regarder les écureuils s’éclater sur les toits et fils électriques. Regarder tomber la neige ou la pluie, jouer les gamins au hockey dans la rue. Voir les saisons changer totalement l’atmosphère de ce tableau vivant.
Un vrai rêve canadien.


Alors, finalement c’est mieux ici ou pas ?

Réponse facile : il n’est vraiment pas facile de trancher, et ce n’est vraiment pas le but.
Les appartements ici ont leurs lots de bonnes et moins bonnes surprises, mais j’ai aimé chacun d’entre eux (bon…le demi sous-sol m’a valut de bonne idées noires quand même). Oui, sûrement plus que la plupart de mes appartements Français pour le coté charme, quand certains détails ici me dérangeront toujours un peu.

Les déménagements successifs n’ont en tout cas pas forcément été une source de stress mais plutôt un moyen de visiter différents quartiers de ma nouvelle ville et d’avoir un vrai aperçu de la variété des logements et quartiers. C’est aussi ça, découvrir une nouvelle culture. Il manque juste à ma liste l’appartement dans un gratte-ciel avec vue illuminée sur la ville le soir…
Et juste pour faire râler : c’est bel et bien à deux pas du métro Mont Royal, en plein coeur du plateau, que j’ai eu le meilleur appart au prix le plus intéressant 😉

Et toi, tu as vécu ici aussi ? Tu as des choses à ajouter ? Tu veux m’offir un masque à yeux ? Tu as des questions ? Je t’écoute !

Française installée à Montréal, minimaliste/multipassions : nature, animaux, bien-être, adrénaline. Espère t'intéresser, te faire voyager, échanger avec toi et changer le monde.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *